Industries Lassonde inc. annonce la nomination de Nathalie Lassonde à titre de chef de la direction

ROUGEMONT, QC, le 10 mai 2019

« Les ventes et le résultat d'exploitation du premier trimestre de 2019 ont été conformes à nos attentes. La Société note également une certaine réduction des pressions inflationnistes qui ont touché nos activités américaines dans les derniers trimestres. La mise en place d'ajustements de prix de vente continue de se faire de façon graduelle en 2019, mais à un rythme qui reflète le contexte concurrentiel dans lequel Lassonde évolue et qui tient compte de l'impact négatif que des hausses de prix pourraient potentiellement avoir sur les volumes de ventes. Nous apportons les ajustements nécessaires à notre modèle d'affaires pour répondre aux perturbations qui touchent le marché américain », de commenter le président du conseil de Industries Lassonde inc., M. Pierre-Paul Lassonde.

« Par ailleurs, à titre de président du conseil, je suis heureux d'annoncer la nomination de madame Nathalie Lassonde à titre de chef de la direction de l'entreprise. Elle prendra ma relève dans ces fonctions alors que je continuerai d'assurer la présidence du conseil d'administration de la Société comme je le fais  depuis 1973. Le conseil d'administration s'est prononcé afin d'assurer la continuité et la stabilité de l'entreprise. Nathalie Lassonde incarne nos valeurs, notamment l'intégrité, le respect et la responsabilité. Elle pourra compter sur une solide équipe de direction, notamment avec le président et chef de l'exploitation de Lassonde, Jean Gattuso et le vice-président exécutif et chef de la direction financière, Guy Blanchette, qui sont au cœur du succès de l'entreprise depuis de nombreuses années. En tant que responsable de la gestion et du développement du talent au sein de la Société, Nathalie Lassonde a acquis une bonne connaissance de l'organisation qui saura la guider dans la gestion de l'équipe de direction », a poursuivi M. Pierre-Paul Lassonde.

Détentrice d'un baccalauréat en finances de HEC Montréal, Nathalie Lassonde est à l'emploi de Industries Lassonde inc. depuis 15 ans et est membre de son conseil d'administration depuis 14 ans. Cumulant jusqu'à récemment les fonctions d'assistante au président du conseil et au chef de la direction ainsi que de vice-présidente efficacité organisationnelle, elle possède une profonde connaissance de l'entreprise.

« Je suis honorée que le conseil d'administration ait décidé de me confier ce rôle au sein de Lassonde afin de perpétuer notre tradition d'excellence et je compte m'appuyer sur notre solide groupe de gestionnaires pour y arriver. Le succès de Lassonde ne repose pas seulement sur une personne mais plutôt sur une équipe animée par une passion commune pour l'excellence et dotée d'une grande complémentarité tant au niveau de l'expérience que du talent. Je suis consciente de l'ampleur du défi qu'il faudra relever pour maintenir le rythme de croissance de la Société mais j'ai une grande confiance que Lassonde a tous les atouts pour réussir», a indiqué Mme Nathalie Lassonde, nouvelle chef de la direction de Industries Lassonde inc.

ROUGEMONT, QC, le 10 mai 2019 - Industries Lassonde inc. a réalisé des ventes de 403,5 millions $ au premier trimestre de 2019. Lorsqu'ajustées pour exclure les ventes de 29,8 millions $ de Old Orchard Brands, LLC (« OOB ») et un effet de change favorable de 10,9 millions $, les ventes sont en hausse de 1,4 % par rapport au trimestre comparable de 2018. Le résultat d'exploitation de la Société a été de 23,4 millions $ pour le premier trimestre de 2019, en hausse de 1,1 million $ sur le résultat d'exploitation de 22,3 millions $ du trimestre comparable de l'exercice précédent. Le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société pour cette période a, de son côté, été de 12,6 millions $. Sans les effets de l'acquisition de OOB, le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société du premier trimestre de 2019 aurait été de 12,9 millions $, en baisse de 1,6 million $ sur celui du trimestre comparable de 2018. 

Note : Il ne s'agit que des faits saillants financiers. Le rapport de gestion, les états financiers consolidés intermédiaires résumés non audités et les notes afférentes pour le trimestre terminé le 30 mars 2019 sont accessibles sur le site Internet de SEDAR à l'adresse www.sedar.com ainsi que sur le site Internet de Industries Lassonde inc.  

« Les ventes et le résultat d'exploitation du premier trimestre de 2019 ont été conformes à nos attentes. La Société note également une certaine réduction des pressions inflationnistes qui ont touché nos activités américaines dans les derniers trimestres. La mise en place d'ajustements de prix de vente continue de se faire de façon graduelle en 2019, mais à un rythme qui reflète le contexte concurrentiel dans lequel Lassonde évolue et qui tient compte de l'impact négatif que des hausses de prix pourraient potentiellement avoir sur les volumes de ventes. Nous apportons les ajustements nécessaires à notre modèle d'affaires pour répondre aux perturbations qui touchent le marché américain », de commenter le président du conseil de Industries Lassonde inc., M. Pierre-Paul Lassonde.

« Par ailleurs, à titre de président du conseil, je suis heureux d'annoncer la nomination de madame Nathalie Lassonde à titre de chef de la direction de l'entreprise. Elle prendra ma relève dans ces fonctions alors que je continuerai d'assurer la présidence du conseil d'administration de la Société comme je le fais  depuis 1973. Le conseil d'administration s'est prononcé afin d'assurer la continuité et la stabilité de l'entreprise. Nathalie Lassonde incarne nos valeurs, notamment l'intégrité, le respect et la responsabilité. Elle pourra compter sur une solide équipe de direction, notamment avec le président et chef de l'exploitation de Lassonde, Jean Gattuso et le vice-président exécutif et chef de la direction financière, Guy Blanchette, qui sont au cœur du succès de l'entreprise depuis de nombreuses années. En tant que responsable de la gestion et du développement du talent au sein de la Société, Nathalie Lassonde a acquis une bonne connaissance de l'organisation qui saura la guider dans la gestion de l'équipe de direction », a poursuivi M. Pierre-Paul Lassonde.

Détentrice d'un baccalauréat en finances de HEC Montréal, Nathalie Lassonde est à l'emploi de Industries Lassonde inc. depuis 15 ans et est membre de son conseil d'administration depuis 14 ans. Cumulant jusqu'à récemment les fonctions d'assistante au président du conseil et au chef de la direction ainsi que de vice-présidente efficacité organisationnelle, elle possède une profonde connaissance de l'entreprise.

« Je suis honorée que le conseil d'administration ait décidé de me confier ce rôle au sein de Lassonde afin de perpétuer notre tradition d'excellence et je compte m'appuyer sur notre solide groupe de gestionnaires pour y arriver. Le succès de Lassonde ne repose pas seulement sur une personne mais plutôt sur une équipe animée par une passion commune pour l'excellence et dotée d'une grande complémentarité tant au niveau de l'expérience que du talent. Je suis consciente de l'ampleur du défi qu'il faudra relever pour maintenir le rythme de croissance de la Société mais j'ai une grande confiance que Lassonde a tous les atouts pour réussir», a indiqué Mme Nathalie Lassonde, nouvelle chef de la direction de Industries Lassonde inc.

Résultats financiers

La Société a affiché des ventes de 403,5 millions $ au cours du premier trimestre de 2019, en hausse de 45,8 millions $ ou 12,8 % par rapport aux ventes de 357,7 millions $ pour la période comparable de 2018. L'addition de OOB a eu pour effet de hausser les ventes de la Société de 29,8 millions $. En excluant les ventes de OOB et un effet de change favorable de 10,9 millions $, les ventes de la Société ont connu une hausse de 5,1 millions $ (1,4 %) expliquée en grande partie par des ajustements de prix de vente qui ont eu un effet favorable sur les ventes de produits de marque nationale.

Le résultat d'exploitation de la Société a été de 23,4 millions $ pour le premier trimestre de 2019, en hausse de 1,1 million $ sur le résultat d'exploitation de 22,3 millions $ du trimestre comparable de l'exercice précédent. Pour sa part, OOB a affiché un résultat d'exploitation de 2,5 millions $. Sans les effets de l'acquisition de OOB, le résultat d'exploitation aurait été en baisse de 1,4 million $ par rapport au premier trimestre de 2018. Cette baisse s'explique, entre autres, par une réduction de la contribution marginale des activités américaines découlant principalement d'une hausse du coût des intrants touchant particulièrement les concentrés de pomme et la résine servant à la fabrication des bouteilles de plastique. Au niveau des activités canadiennes, la contribution marginale est en hausse par rapport au trimestre comparable de l'exercice précédent reflétant notamment des ajustements de prix de vente et un effet de change favorable, atténués par une hausse du coût des intrants. La baisse du résultat d'exploitation de la Société est également expliquée par une hausse des charges salariales liées à la performance et par une hausse des frais de transport encourus pour la livraison des produits. Il est à noter que l'adoption de la norme IFRS 16 au 1er janvier 2019 a eu un effet favorable de 0,2 million $ sur le résultat d'exploitation du premier trimestre de 2019.

Les frais financiers sont passés de 2,2 millions $ au premier trimestre de 2018 à 4,8 millions $ au cours de ce trimestre. La hausse s'explique par des charges d'intérêts de 2,5 millions $ relatives au financement de l'acquisition de OOB. Sans ces charges, les frais financiers auraient été en hausse de 0,1 million $. La hausse de 0,1 million $ provient essentiellement d'une charge de 0,3 million $ d'intérêts sur les obligations locatives découlant de l'adoption de la norme IFRS 16 au 1er janvier 2019 et d'un effet de change défavorable de 0,2 million $, atténués par une baisse de 0,4 million $ de la charge d'intérêts de la dette à long terme.

Les « Autres (gains) pertes » sont passés d'une perte de moins de 0,1 million $ au premier trimestre de 2018 à une perte de 1,1 million $ en 2019. La perte du premier trimestre de 2019 est principalement attribuable à des pertes de change totalisant 0,7 million $ et à une perte de 0,5 million $ provenant de la variation de juste valeur d'instruments financiers alors que la perte du premier trimestre de 2018 provenait essentiellement de pertes de change.

Le résultat avant impôts du premier trimestre de 2019 est de 17,4 millions $, en baisse de 2,7 millions $ sur le résultat avant impôts du premier trimestre de 2018 qui était de 20,1 millions $.

Les impôts sur le résultat passent d'une dépense de 5,3 millions $ pour le premier trimestre de 2018 à une dépense de 4,6 millions $ pour le trimestre comparable de 2019. Le taux effectif d'impôt de 26,5 % du premier trimestre de 2019 est légèrement supérieur au taux de 26,2 % du trimestre comparable de 2018.

Le résultat net du premier trimestre de 2019 est de 12,8 millions $, en baisse de 2,1 millions $ sur le résultat net de 14,9 millions $ constaté au premier trimestre de l'exercice précédent. Il faut cependant noter que ce résultat comprend des frais financiers additionnels, nets d'impôts, de 1,8 million $ relatifs au financement de l'acquisition de OOB et le résultat net de 1,4 million $ de OOB.

Le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société s'établit à 12,6 millions $ pour un résultat de base et dilué par action de 1,80 $ pour le premier trimestre de 2019. Il se compare à un résultat net attribuable aux actionnaires de la Société de 14,5 millions $ pour un résultat de base et dilué par action de 2,08 $ pour la période comparable de 2018. Sans les effets de l'acquisition de OOB, le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société du premier trimestre de 2019 aurait été en baisse de 1,6 million $ sur celui du trimestre comparable de 2018.

La Société note un apport de flux de trésorerie de 19,6 millions $ issu des activités d'exploitation au premier trimestre de 2019 alors que ces mêmes activités avaient utilisé des flux de 2,1 millions $ au cours de la même période de l'exercice précédent. Les activités d'exploitation de OOB ont généré 2,8 millions $ au cours du premier trimestre de 2019. Par ailleurs, les activités de financement ont utilisé 18,4 millions $ au cours du premier trimestre de 2019 alors qu'elles avaient utilisé 2,6 millions $ pour le trimestre comparable de 2018. Les activités d'investissement ont, pour leur part, utilisé 7,7 millions $ au cours du premier trimestre de 2019 comparativement à 9,4 millions $ pour la même période de l'exercice 2018. À la fin du premier trimestre de l'exercice en cours, la Société présente un solde de trésorerie et équivalents de trésorerie de 1,1 million $ et un découvert bancaire de 3,2 millions $ alors qu'à la fin du premier trimestre de 2018, elle indiquait un solde de trésorerie et équivalents de trésorerie de 1,3 million $ et un découvert bancaire de 4,3 millions $.

Perspectives

La Société constate une légère baisse des volumes de ventes de l'industrie tant sur les marchés américains que canadiens des jus et boissons de fruits pour la période de douze mois se terminant le 30 mars 2019. Les ventes de la Société ont été en hausse de 12,8 % au cours du premier trimestre de 2019 lorsque comparées à la même période en 2018. Lorsqu'on élimine les effets de change et de l'acquisition de OOB, la hausse ajustée s'établit à 1,4 %. Sous réserve de facteurs externes significatifs, et en excluant les effets de change ainsi que l'impact de l'acquisition de OOB pour maintenir une base comparable, la Société estime réaliser en 2019 un taux de croissance des ventes annuelles consolidées légèrement supérieur à celui de 2018.

La Société constate une stabilisation des frais de transport et un retour à la normale au niveau des prix de la résine PET au premier trimestre de 2019. La Société s'attend à ce que les augmentations de prix de vente sur le marché américain continuent de prendre effet graduellement au cours du deuxième trimestre de 2019 et elle note qu'un important contrat de vente de produits de marque privée entrera en vigueur au milieu de ce trimestre. Cependant, elle se doit de demeurer prudente face à un environnement concurrentiel particulièrement difficile aux États-Unis. Au Canada, la Société demeure vigilante face aux effets potentiels des récents changements apportés au guide alimentaire canadien mais elle n'a pas constaté d'impact à ce jour.

À propos de Lassonde

Industries Lassonde inc. est un leader nord-américain dans le développement, la fabrication et la vente d'une vaste gamme de jus et de boissons de fruits et de légumes prêts à boire et commercialisés sous des marques telles qu'Apple & Eve, Everfresh, Fairlee, Fruité, Graves, Oasis et Rougemont.

Lassonde est également un des deux plus grands producteurs de jus et boissons de fruits non-réfrigérés de marque privée aux États-Unis et un important producteur de sauces aux canneberges.

En 2018, Lassonde a complété l'acquisition de Old Orchard Brands, LLC, un fabricant de jus et boissons de fruits basé à Sparta, au Michigan. OOB offre une gamme de près de 100 produits différents, incluant des jus 100 % et mélanges de jus à 100 %, des cocktails de jus à teneur réduite en sucre, des limonades et des thés aromatisés. OOB est un leader dans les jus et boissons de fruits prêts à boire dans la région du centre des États‑Unis. La marque Old Orchard est également deuxième en importance aux États‑Unis dans les concentrés de jus surgelés.

De plus, Lassonde développe, fabrique et met en marché des produits alimentaires spécialisés sous des marques telles qu'Antico et Canton. La Société importe et commercialise des vins sélectionnés de plusieurs pays d'origine et produit du cidre de pomme et des boissons à base de cidre.

La Société exploite 15 usines situées au Canada et aux États-Unis et compte sur l'expertise de près de 2 200 employés pour offrir des produits de qualité supérieure. Pour en savoir plus, visitez www.lassonde.com.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs 

Dans ce document, dans d'autres documents déposés auprès des organismes de réglementation canadiens ou dans d'autres communications, la Société peut, à l'occasion, formuler des énoncés prospectifs, écrits ou oraux, au sens des lois applicables en matière de valeurs mobilières. Ces énoncés prospectifs peuvent notamment inclure des estimations, des attentes, des prévisions, des projections concernant : des dépenses d'investissement futures, des produits, des charges, des bénéfices, des résultats, de même que l'endettement, la situation financière, les pertes, les projets à venir, les stratégies d'affaires et de gestion, l'expansion et la croissance des activités. Dans le cadre du présent document, ces énoncés peuvent notamment viser les résultats préliminaires, le taux de croissance des ventes et le résultat net attribuable aux actionnaires. Les énoncés prospectifs formulés dans ce document sont destinés à aider les lecteurs à mieux comprendre la situation financière de Lassonde et les résultats de ses activités à la date indiquée, et pourraient ne pas être adéquats à d'autres fins. Les énoncés prospectifs se reconnaissent à l'emploi de termes comme « pouvoir », « devoir », « croire », « prévoir », « planifier », « s'attendre à », « avoir l'intention de », « anticiper », « estimer », « projeter », « objectif », « continuer », « proposer », « cibler » ou « viser », à la forme affirmative ou négative, à l'emploi du conditionnel ou du futur, et à l'emploi d'autres termes semblables. Les énoncés prospectifs incluent également toutes les affirmations qui ne s'appuient pas sur des faits historiques.

De par leur nature, ces énoncés prospectifs reposent sur des hypothèses et comportent un certain nombre de risques et d'incertitudes d'ordre général et spécifique. Il est donc possible que les prévisions, projections et autres énoncés ne se matérialisent pas ou diffèrent significativement de ceux contenus explicitement ou implicitement dans de tels énoncés prospectifs, ou puissent avoir une incidence sur le degré avec lequel une prévision, projection ou autre énoncé particulier se réalisera. Quoique Lassonde soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, elle ne peut garantir que ces attentes se réaliseront.

Il est déconseillé aux lecteurs de se fier indûment aux énoncés prospectifs pour prendre des décisions, étant donné qu'en raison de divers facteurs significatifs, les résultats réels pourraient différer sensiblement des opinions, plans, objectifs, attentes, prévisions, estimations et intentions exprimés dans ces énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent, entre autres, l'environnement économique, industriel, concurrentiel et réglementaire dans lequel Lassonde exerce ses activités ou qui serait susceptible d'avoir une incidence sur ses activités, sa capacité à attirer et à conserver des clients, des consommateurs et du personnel compétent, la disponibilité et le coût des matières premières et du transport, ses coûts d'exploitation et le prix de ses produits finis sur les différents marchés où elle exerce ses activités.

Enfin, la Société signale que la liste ci-dessus n'est pas exhaustive. Pour d'autres renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses qui pourraient faire en sorte que les résultats réels de Lassonde diffèrent des attentes exprimées, les personnes intéressées sont priées de consulter également la rubrique « Incertitudes et principaux facteurs de risque » du plus récent rapport de gestion annuel de la Société et les autres documents qu'elle dépose de temps à autre auprès des autorités de réglementation des valeurs mobilières au Canada et disponibles sur le site www.sedar.com. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué reflètent les attentes de la Société en date des présentes, et sont sujets à changement après cette date. Lassonde ne s'engage nullement à actualiser publiquement ou à réviser ces énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou autres, sauf si les lois ou les règlements applicables l'exigent.

Numéro d'enregistrement SEDAR : 00002099

SOURCE Industries Lassonde inc.

Renseignements: Personne-ressource, investisseurs, Guy Blanchette, FCPA, FCA, Vice-président exécutif et chef de la direction financière, Industries Lassonde inc., 450 469-4926, poste 10782; Personne-ressource, médias, Isabelle Nadeau, Chargée de projets, Communications, Industries Lassonde inc., 450 469-4926, poste 10167
Retour à la liste des nouvelles

Dernières nouvelles

BASF présente l’insecticide VersysMC

Communiqués de presse

17 janvier 2019

Damy Florian

Nouvelle directrice à l'OPMA

Communiqués de presse

15 octobre 2018

Damy Florian

Les fruits et légumes : partenaires de la victoire!

Communiqués de presse

10 janvier 2018

Ménard-Labrecque Maude